Intérim : Les 4 démarches à adopter face à une pénurie de candidats ?

La levée du confinement a marqué une reprise certaine côté entreprises. Celles-ci souhaitent réembaucher. Cela se traduit par une demande accrue de main-d’œuvre. Pour autant, l’incertitude est forte. Les entreprises doivent concilier reprise et précaution, tout en évitant une pénurie de candidats. 

Les acteurs du Travail Temporaire et du Recrutement (ETT) sont les partenaires naturels pour résoudre cette équation.Toutefois, ce contexte les expose à de nombreux défis : satisfaire une demande volumique tout en préservant la qualité des profils sourcés dans un marché en tension.

Rencontre avec Edouard Basse, Chargé de la transformation digitale au sein du Groupe Sovitrat

Accroître son vivier de candidats

Le contexte actuel a pour effet immédiat une croissance du nombre d’offres d’emploi sur le marché, plus importante que la croissance du nombre de candidats disponibles. Il devient alors nécessaire de créer de nouveaux viviers de candidats et de fidéliser sa base de candidats existantes pour pallier à ce défi. 

Dans un premier temps, cela passe par une digitalisation des processus de sourcing et de traitement des données. Pour certains acteurs du secteur, cela passe par une réorganisation totale de leurs agences locales. 

« L’appropriation du digital et des nouveaux canaux d’acquisition de candidatures a pris du temps à mettre en place, notamment auprès des agences d’intérim locales. La Covid a accéléré la transformation digitale du groupe,  permettant ainsi de rompre la crainte du digital. Les réseaux sociaux se sont alors montrés comme une réelle opportunité pour toucher de nouveaux viviers de candidats« . Edouard Basse, Chef de projet de la transformation digitale du Groupe Sovitrat. 

Cette approche est une première réponse aux enjeux actuels : satisfaire une demande de plus en plus accrue, lorsque les candidats ne se font pas assez nombreux. 

Connaître sa base de candidats pour la fidéliser

Une nouvelle gestion du candidat émerge petit à petit. « Aujourd’hui on cherche à fidéliser l’intérimaire », ajoute Edouard Basse. Cela passe par une certaine proactivité vis-à-vis de sa base de profils existante. 

Pour cela, il est primordial de connaître l’ensemble de ses ressources disponibles. L’installation d’un ATS commun à l’ensemble des agences du groupe peut répondre à cette problématique bien connue des agences intérim. Cette opération, bien que fastidieuse, augmente considérablement le taux de qualification des candidatures et une meilleure gestion des candidats, et in fine leur fidélisation. 

Ces opérations de restructuration des processus contribuent à de nombreux avantages : une vue globale de vos effectifs candidats, un gain de temps et de productivité pour répondre au plus vite aux demandes clients : compétences, disponibilités, … tout est réuni au sein d’une même interface.

En complément, pour fidéliser les candidats, d’autres outils peuvent être mis en place. C’est le cas du Groupe Sovitrat, qui depuis 4 ans a créé une application destinée à leurs intérimaires, dont l’objectif est de digitaliser la relation entre les agences et les intérimaires. Un service qui rend le Groupe disponible 24/7. “C’est un service qui est demandé par nos intérimaires qui sont en recherche de solutions simplifiant leur vie courante avec leur agence responsable”. 

Par ailleurs, côté clients, une plateforme a été mise en place afin de trouver leurs intérimaires directement en ligne. Une solution supplémentaire pour se montrer présent et proactif auprès de leur personnel intérimaire. 

Les réseaux sociaux : outil de fidélisation et créateur de nouveaux viviers de candidats 

Une présence régulière sur les réseaux sociaux répond à ces deux enjeux : accroître et fidéliser ses candidats.

Pour éviter de se retrouver dans une situation de pénurie de candidats, il est indispensable aujourd’hui de se rendre visible là où ils passent le plus de temps aujourd’hui : sur les médias sociaux

Convaincu que le modèle du job board traditionnel ne sera plus suffisant pour atteindre ses objectifs de recrutement, Sovitrat mise sur de nouveaux canaux d’acquisition de candidatures. A titre d’exemple, Edouard Basse nous confie que 85% des candidats issus de Facebook Jobs sont des nouvelles fiches créées dans leur base de données. « Facebook Jobs permet vraiment d’accéder à un nouveau vivier de candidats« . 

En parallèle, les réseaux sociaux sont un outil puissant pour valoriser la marque employeur. Une diffusion régulière de contenu sur ces canaux du quotidien permet d’ancrer la présence de l’agence dans l’esprit du candidat. 

Miser sur la formation des talents pour les fidéliser

Proposer un accompagnement par le biais de la formation est un outil puissant de fidélisation de talents. Les intérimaires y sont sensibles car ce sont des actifs qui doivent constamment s’adapter à leur nouvel environnement et à de nouvelles missions. 

A terme, le développement des compétences booste l’employabilité des talents. Les candidats en base deviennent ainsi de plus en plus attractifs, répondant à des demandes de compétences qui se font plus rares. Cela devient un réel avantage dans un secteur ultra-concurrentiel. 

Plus d'articles

Ready to start recruiting?

Submit the form and we’ll reach out shortly to follow up with you.

Prêt
à recruter ?

Laissez nous vos coordonnées et nous vous recontacterons au plus vite.